Dans le but de renforcer la protection vaccinale face à la recrudescence du virus Covid-19 et de ses variants, le ministère de la Santé a saisi la Haute Autorité de santé (HAS) pour préciser les personnes éligibles à une dose de rappel de vaccin. Dans son avis rendu le mardi 24 août 2021, la HAS préconise, à partir de la mi-septembre 2021, l'injection d'une 3 dose aux plus de 65 ans et aux personnes avec des comorbidités. Cette dose devrait être injectée après un délai d'au moins 6 mois suivant la primovaccination complète. Le détail de ces recommandations avec .Lire la suite sur service-public.fr